• Saccage .

     

                       

    Saccage .

     

                                                          Saccage .

     

                                   Tu as peur, tu doutes et tu fuis,  

                                   Mais, nous étions là pour toi aussi,

                                   Nous avons souffert et douté,

                                   Nous avons souffert et douté,

     




    Nous aurions aimé t'en parler .

    Tu as laissé dans ton sillage,
    Un champ de ruines . Tes enfants,
    Ton amie, tu as laissé ta rage
    Te guider, alors il est plus que temps,

    Pour que je te dise la haine,
    Qu'au fond de moi j'ai ressentie,
    Pour elles j'ai eu tant de peine
    Et envers toi, tant de mépris .

    J'ai appris à bercer mon cœur,
    T'ai dit ce qui me faisait peine
    Et pour adoucir ma rancœur
    J'ai pris soin de briser mes chaines .

    De tes enfants j'ai pris le deuil,
    Sachant ta porte à présent close,
    De moi elles ont eu le meilleur
    Sécher leurs pleurs dépasse mes forces .

    Elles vont grandir, se construire,
    Mais comprendront elles un jour,
    Que tu ais pu risquer les détruire
    Car père, au nom de ton amour !

    Enfants du mensonge et de la peur,
    Qu'ont elle fait si ce n'est naître,
    Espérées peut-être, et leur coeur
    Oublira-t il un jour la peur ...

     

                          M. CHATADIEU
                               30.04.2013

     

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :