•          

     

               Il y a les amis réels, il y a les amis virtuels, l'empathie que l'on ressent à leur égard est la même . Evelyne a eu le grand malheur de voir mourir son chien .                Chopin, son petit mec, avait la première place en son cœur, voici quelques lignes pour accompagner son deuil  avec toute ma tendresse .

       

                                 Aucun texte alternatif disponible.  

                               

       Chopin, pour Evelyne .



     

    Le grand rouge s'en est allé,

    Son esprit reste à tes côtés,

    Il attend que tu es accepté,

    Que tu le laisse s'envoler .



    Sa mort te blesse, te déchire,

    Ton cœur brisé pour lui soupire,

    Le désespoir est un vampire,

    Qui t'affaiblit et te torture .



    Chopin, dans tes bras à jamais bercé,

    Dans tes yeux à jamais, tatoué,

    Dans ton cœur à jamais, enfoui,

    Dans tes souvenirs, pour la vie ...





                       Maïté CHATADIEU

                               11.04.2018




     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •          

     

               Intriguée par le phénomène récurrent d'un printemps qui tarde à venir j'ai envoyé ma Fée du Logis en reportage au pays des fées . Voici l'info qui vient de me parvenir à l'instant : 

              " Ici Fée du Logis  en direct du Pays des fées, ne vous inquiétez pas humain il semble y avoir eu un malentendu sur la date fixée cette année .

                L'Hiver courroucé accuse le Printemps d'avoir installé les premiers bourgeons trop tôt, pas d'inquiétude une délégation de fée amenée par la Fée Lure qui remplace la Fée Line qui a pris un coup de froid , a entamé les négociations, pour l'instant l'inquiétude règne, laFée Brile s'agite dans tout les sens, la Fée Gnante menace d'aller se coucher, la Fée Lonie semble ravie . L'hiver souffle bise et grêle, mais voici que la Fée Tout s'avance et fait une proposition, la Fée Erie a le sourire ...

                ... Magnifique l'hiver accepte de partir après avoir tiré un dernier feu d'artifice de froid et de neige . Il a signé et promis de se retirer par la suite : " De toute façon je suis épuisé, il était temps que cela s'arrête".

                Très émue la Fée Lure nous a confié avec des larmes dans la voix que c'était sa première négociation réussie depuis cinq siècles et qu'elle ne remercierait jamais assez la Fée Tout.

               Voici pour les infos . A mais attendez la Fée Lée qui vit sur mon épaule me signale que nous avons eu chaud, très chaud ; en privé il semblerait que le surnom de la Fée Lure soit la Fée T'à neuneu, ceci sous le sceau du secret bien sûr, bonne semaine à tous et à toutes .

     

    Aucun texte alternatif disponible.

     

     

     

     


    votre commentaire
  •      

    Urka .

     

                   Le 27 novembre 2015, Urka est morte .

                      Elle s'appelait Urka de Caramel .

            Elle avait passé ses dernières vacances avec nous, en Corrèze, au mois d'octobre ...

            C'était devenu trop dur pour elle, et son        regard nous disait à quel point elle n'en pouvait plus . Foutu cancer . Elle était née le 1° juin 2003, douze ans et demi de tendresse et de complicité avec une princesse qui n'a jamais vraiment compris qu'elle était un chien de chasse . Sa première maîtresse et elle étaient très fusionnelle .

            Effarouchée, par une mouche qui se posait sur son dos, ou une rafale de vent un peu forte .

            Très souvent surprise, toujours maladroite, les autres chiens l'inquiétaient beaucoup et quand nous la laissions avec les chiens de la famille, son regard nous disait " mais vous me laissez avec des chiens  ?!", les chats la terrorisait, et les promenades en campagne était toujours source d'incidents ....

             Quand ce n'était pas un trou qui la surprenait, c'était une branche, ou une herbe qui accrochée à sa queue l'immobilisait, tétanisée et attendant notre aide ! Elle adorait nager, patauger dans la boue et les flaques, et s'arroser à grand coup de gueule, plus il y en avait plus elle était heureuse !

            Sa présence plus discrète ses derniers temps va beaucoup me manquer, Moustous l'a surement retrouvée avec bonheur, lui qui amenait une "gueulée" de croquettes à son amie quand il mangeait . Pitou a perdu sa maman de substitution, ça va être dur pour lui .Une page se tourne la vie continue .

     

    Urka .

     

    Dernière photo de notre pépette ... 

     

    Urka .

     avec Moustous, mars 2008, Cantal

     

    Urka .

     avec Pitou, le petit nouveau, novembre 2015 .


    votre commentaire
  •  

     

    Mea culpa .

      

                               Et oui,mea culpa .                         

              Oui je l'avoue j'ai souvent tendance à répondre à la personne qui m'interpelle avec le même ton, voire le même langage . Je ne sais ce qu'il en est pour vous, mais je suis bien loin de maîtriser l'attitude zen qui me permettrait de répondre de façon calme et pondérée .

              Pour faire bref, si on m'agresse verbalement en hurlant, je réponds pareillement, si on m'insulte, j'insulte . Parfois, quand je sens venir les choses, j'arrive à me maîtriser . Je ne suis jamais très fière de ma réaction, mais c'est comme ça .

               Tout ceci pour vous raconter la mésaventure qui m'est arrivée mercredi 28 février 2018, sous la neige, en tout début d'après-midi . Comme d'habitude, je gare ma voiture à côté de l'entrée piste de roller du stade municipal et je fais descendre mes chiens, puis je m'apprête à sécuriser le portail avec une petite ficelle en plastique pour que les chiens emportés par leur élan au retour de promenade n'aillent se jeter sous une voiture .

                 Je le reconnais cela peut ressembler à une provocation mais je précise toutefois que cette attache n'empêchait nullement d'ouvrir, n'ayant pas la prétention de réserver ce lieu à mon usage personnel . C'est à ce moment là que j'ai entendu de une voix féminine qui provenait de la maison en face.

                 J'ai bien compris qu'elle était très en colère, et en avait après moi, ma présence sous un déluge de neige, et le portail "verrouillé" allait empêcher des enfants de se rendre au stade, et ce n'était pas la première fois que je la dérangeait et que j'allais recevoir un procès verbal si je recommençais . 

                 Ayant déjà rencontré son compagnon un jour ou leur chienne avait fugué et échangeant depuis des saluts amicaux, jamais la moindre allusion à ma présence gênante n'ayant été faite, j'ai été surprise et choquée par ce déluge verbal !

                 J'ai bien essayé de lui répondre pour expliquer la présence récurrente de la ficelle, ou du container poubelle sur le côté du portail, et le fait que je m'éloignais avec mes chiens dès qu'il y avait des enfants, peine perdue, je n’ai pas pu placer un mot, j'ai même essayé de crier plus fort, et je sais faire, j'ai entendu claquer une porte et je n'ai pu résister à l'envie de balancer un nom d'oiseau, je sais , ce n'est pas bien du tout .

              Puis j'ai fait ce pourquoi j'étais venue, faire courir les chiens . Le portail s'était ré ouvert, pensant au vent j'ai donc décalé le petit container poubelle sur le côté de l'ouverture et refait un deuxième tour et retournant à la voiture bien gelée par le vent et la neige  j'ai vu le portail encore ouvert là ce n'était pas le vent ! Ma présence l'agaçait vraiment ! J'ai fait remonter les chiens dans la voiture et j'ai traversé pour voir le nom de cette charmante personne bien décidée à voir sa tête en cherchant sur FB . Et ce d'autant que, ce n'est pas la première fois que cette voix très aiguë et au langage fleuri me crie dessus, déjà cet été je m'étais faite rembarrer parce qu' appelant mes chiens, petite séance de dressage, à 9 heures du matin, un lundi, je l'avais dérangée . C'est vrai c'était très tôt .J'avais par la suite tenu compte de ses récriminations en baissant le ton de ma voix et en évitant le sifflet .

              Cette fois là aussi je l'avoue, je n'avais pu résister et j'avais fait le perroquet, prononçant des mots dont j'ai eu honte par la suite .

              Mais l'histoire ne s'arrête pas là . Je suis donc allée sur FB, j'ai trouvé son profil et là un petit diablotin s'est emparé de ma souris et a déposé un petit émoticône avec deux chiens qui sautent de joie . Mais si, j'ai fait ça, c'est très vilain et tellement puéril .                   Autant vous dire que je me suis faite bloquer immédiatement, car regrettant cette réaction vengeresse j'ai voulu l'effacer et je n'ai pas pu . Rien n'est pardonné sur le net , ça me servira de leçon .

              Cependant je ne vais pas en rester là et je vais envoyer une petite carte d'excuse à cette jeune femme, si je suis en colère pour la façon dont elle m'a parlé, je n'ai pas envie d'être sur la défensive quand je vais promener les chiens et puis surtout pardonner permet de dormir plus tranquille .

              Voici donc le contenu de la carte que je vais lui adresser :

     

              "En premier lieu, bonjour madame . Je vous prie d'excuser la réaction inappropriée dont j'ai fait preuve les deux fois où vous m'avez interpellée, et surtout ma réaction puérile sur FB et de mon côté je pardonne bien volontiers le ton et le langage que vous avez utilisé .

              Mon intention n'a jamais été de vous nuire ou de réserver le stade municipal pour un usage privé .

              Je continuerai donc à venir au stade avec mes chiens ; j'utilisai la piste goudronnée, pour leur dressage, aujourd'hui j'y reste parfois mais m'en éloigne dès qu'il y a du monde .

              Merci de m'avoir lue jusqu'au bout, en toute amitié

    "la dame aux chiens, dite

                                        Maïté Chatadieu ."

     

    Mea culpa .

     

    Mea culpa .

     

              Et voilà, fin de l'histoire, je dépose le carte cet après-midi dans sa boîte au lettre et je vous tiendrai au courant de la suite s'il y en a une en espérant ne pas avoir déclenché d'autres hostilités !


              Suite et fin comme promis . Au retour de la promenade j'ai trouvé ce petit mot glissé sous l'essuie-glace :

        

    Mea culpa .

     

     

              Conclusion, cette jeune femme a la phobie des portails fermés ....  Non, plus sérieusement s'il devait y avoir une morale à cette histoire, ne pas hésiter à s’excuser, à pardonner, voire même à dialoguer, moins de tensions plus de sourires,et la vie sera plus facile à vivre .  

     

     


    1 commentaire
  •   

    Et comme d'hab,

    un petit collage pour vous souhaiter :

     

    Voeux 2018

     

                Nouvelle année, nouvelle page à tourner, cette année j’aimerais la vivre sous le signe du pardon et de l'amitié, pour continuerà grandir, vaste chantier mais je vous convie à vous y essayer . 
               Amicalement, Michel se joint à moi pour vous distribuer 2018 bisous, millésimés, Pitou & Maïna vous sautent dessus avec ardeur pour vous couvrir de léchouilles …. Millésimées elles aussi …


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique